Surmonter les conflits grace à la médiation familiale

Quand les séparations, les divorces et autres conflits malmènent les familles, une des solutions s'appellent la médiation familiale.

Une démarche encore peu utilisée en France : seules 5 % des divorces et de séparation qui passent devant le juge aux affaires familiales sont orientées vers cette solution.

Tandis que la justice se charge d'arbitrer le litige, la médiation permet de travailler sur le conflit, de façon à ce que chacun entende le point de vue de l'autre, mette des mots sur ses propres ressentis.

Pour qu'ensemble, il soit possible d'imaginer des moyens de reconstruire les relations.

Dans la médiation, pas de gagnant – pas de perdant : seul, prime le bien-être de l'enfant, première victime des conflits parentaux.

 

La médiation permet aux parents de réfléchir aux conséquences pratiques de leur séparation : résidence des enfants, exercice de l'autorité parentale, questions financières, patrimoine,...

A chaque séance, nous reprenons les attentes des personnes et les objectifs qu'elles se donnent sur des sujets précis : le mode de garde, le vécu des enfants...quand la discussion est bloquée, la médiation permet d'apaiser les tensions, de trouver des solutions pour éviter les conflits.


Si le processus se déroule généralement sur 4 à 6 séances, deux peuvent suffire à faire accepter l'idée de s'assoir de nouveau côte à côte et de discuter.

Le fait d'être soutenu par un professionnel qui est là pour écouter, analyser ce qu'il entend et aider chacun à expliquer sa pensée, donne au final à découvrir combien le silence est source de malentendus...

 

La médiation familiale intervient aussi dans les conflits intrafamiliaux : conflits entre parents et enfants majeurs ou adolescents, dissensions entre parents et grands-parents...

 

Il n'y a actuellement aucun contenu disponible.