Les enseignements spécifiques en première

Le ministère de l’Éducation nationale précise qu’il ne s’agit pas “d’enfermer les élèves dans des choix irréversibles”.

Les changements d’enseignements optionnels entre la première et la terminale sont possibles mais “laissés à l’appréciation du chef d’établissement après avis des enseignants concernés”.


Les enseignements spécifiques en première, série par série 

 

Première ES

Nb d’heures hebdo

Première L

Nb d’heures hebdo

Première S

Nb d’heures hebdo

Sciences économiques et sociales

5 h

Littérature

2 h 

Mathématiques

4 h

Mathématiques

3 h

Littérature étrangère en langue étrangère

2 h

Physique-chimie 

3 h

Sciences 

1 h 30

Sciences

1 h 30

SVT ou

3 h

   

Arts (6 au choix) ou

5 h 

Sciences de l'ingénieur ou 

7 h

   

Arts du cirqueou 

8 h

Biologie, agronomie, territoire et développement durable (lycée agricole) 

6 h

   

Latin ou 

3 h

   
   

Grec ou

3 h

   
   

LV3 ou 

3 h

   
   

LV1 ou LV2 approfondie ou 

3 h 

   
   

  Mathématiques

3 h 

   

 

Dans la série ES, les élèves suivent des cours spécifiques de SES (sciences économiques et sociales), de maths et de sciences.

Les sciences font partie, avec le français (coefficient 2) et les TPE (coefficient 2 également), des épreuves anticipées du bac.

Vous les passerez donc en fin de première. L’épreuve ne change pas en profondeur par rapport à l’épreuve précédente “d’enseignement scientifique”. Elle consiste en un écrit d’1h30 doté d’un coefficient 2. 


La série ES : pour qui ?

Choisie par 21,5% des élèves du second cycle général et technologique (chiffre de 2009 du ministère de l’Éducation nationale), c’est la série la plus généraliste. 

Elle vous mènera vers des formations à la fac (en priorité économie et gestion, AES, droit ou sciences humaines), des formations courtes (notamment le DUT GEA, le DUT techniques de commercialisation et le DUT carrières juridiques ou le BTS management des unités commerciales, le BTS communication, le BTS assistant de gestion PME-PMI, le BTS économie sociale et familiale, ainsi que les BTS assistant de manager, commerce international, banque ou assurance) mais aussi vers les écoles de commerce, les IEP (instituts d’études politiques), les écoles du secteur social et des classes prépas (surtout la prépa commerciale voie économique ou la prépa lettres B/L). 



Dans la série L, le programme prévoit des cours spécifiques de littérature, littérature étrangère en langue étrangère et sciences. Comme les ES, vous passerez le français/littérature (coefficient 2 à l’oral, 3 à l’écrit), les TPE (coefficient 2) et les sciences (coefficient 2, une épreuve dont le fond est proche de l’ancienne épreuve “d’enseignement scientifique”) en épreuves anticipées au bac

En L, la réforme prévoit également un 4e enseignement obligatoire à choisir parmi la LV3, la LV1 ou LV2 approfondie, une langue ancienne (grec ou latin) – qui du coup ne pourra être prise en option facultative – les maths, un art (au choix : cinéma-audiovisuel, danse, musique, histoire des arts, théâtre, arts plastiques) – qui pourra être cumulé avec 2 options facultatives artistiques relevant du même domaine ou non. Ces matières seront proposées dans la future terminale comme enseignements de spécialité. Soyez logique : même si des changements restent possibles a posteriori, choisissez en première la discipline que vous garderez l’année suivante et qui correspond à votre projet d’études supérieures. 

La série L : pour qui ? Jusqu’ici, c’était la série de bac général la moins choisie par les lycéens (12 % en 2009). La L mène pourtant à diverses voies : la FAC (surtout les filières lettreslangues et arts), les prépas littéraires, les écoles d’art, les IEP (instituts d’études politiques), des formations courtes (DUT info-comDUT carrières socialesDUT GEABTS tourismeBTS commerce internationalBTS communication…). 

Dans la série S, la nouvelle première comprend des maths, de la physique-chimie et un 3e enseignement spécifique au choix : les SVT (sciences de la vie et de la Terre), les sciences de l’ingénieur, ou la biologie, agronomie, territoire et développement durable (proposée seulement dans les lycées agricoles). Même si des changements restent possibles a posteriori, choisissez d’emblée les SVT si vous voulez en faire votre spécialité en terminale. Préférez les sciences de l’ingénieur pour vous diriger vers la spécialité informatique et sciences du numérique l’année suivante. 

En première S, vous passerez le français et les TPE (coefficient 2) en épreuves anticipées du bac. Mais aussi, pour la 1ère fois, l’histoire-géographie (devenue une option en terminale) dotée d’un coefficient 3. Incluant une composition et des exercices, l’épreuve dure 4h. 

La S, pour qui ? Plus du tiers des lycéens choisissent la S, notamment avec l’espoir de “s’ouvrir le plus de portes”. Les débouchés sont en effet nombreux après un bac S. Vous pouvez vous tourner vers la fac(PAESsciencesSTAPSéconomiedroit ou sciences humaines…), une formation courte (DUT/BTS chimie, biologie, physique, informatique, industriel…), une école d’ingénieurs, une prépa (notamment prépa scientifique ou prépa commerciale voie scientifique) ou une école paramédicale. 

 

En première, vous devrez choisir 2 enseignements facultatifs, au maximum, à choisir parmi une liste spécifique à chaque série. 


En ES, il s’agit d’une LV3, d’une langue ancienne (latin ou grec), de l’EPS ou des arts. 
En L, vous avez le choix entre une LV3, une langue ancienne (latin ou grec), l’EPS ou les arts. 
En S, vous sont proposés : une LV3, une langue ancienne (latin ou grec), l’EPS, les arts, l’hippologie et l’équitation (en lycée agricole), les pratiques sociales et culturelles (idem), les pratiques professionnelles (idem). 

Cerise sur le gâteau, pour toutes les séries, un “atelier artistique” correspondant à 72h de cours par an complète l’emploi du temps.

  

Les enseignements facultatifs en première (2 choix au maximum)

Première ES

Nb d’heures hebdo

Première L

Nb d’heures hebdo

Première S

Nb d’heures hebdo

LV3

3 h

LV3

3 h 

LV3 

3 h

Latin

3 h

Latin

3 h

Latin

3 h

Grec  

3 h

Grec

3 h

Grec

3 h

Éducation physique 
et sportive

3 h

Éducation physique et sportive

3 h 

Éducation physique et sportive

3 h

Arts

3 h  

Arts

3 h

Arts

3 h

       

Hippologie et équitation (lycée agricole)

3 h

       

Pratiques sociales et culturelles (lycée agricole)

3 h

       

Pratiques professionnelles(lycée agricole)

3 h

Atelier artistique

72 h par an

Atelier artistique 

72 h par an

Atelier artistique 

72 h par an

 

 

Erreur d’aiguillage : les stages passerelle à la rescousse 

Grandes nouveauté prévues par la réforme du lycée : les stages passerelle. D’une durée équivalente à 2 semaines, ils sont organisés pendant l’année scolaire, hors du temps de classe, ou pendant les vacances. Leur objectif : apporter aux élèves qui veulent changer de série un renforcement dans les disciplines dominantes de la filière visée. En première, vous pouvez ainsi changer d’orientation en cours ou en fin d’année avec l’accord du conseil de classe. En terminale, le changement s’avère faisable mais plus compliqué… Mieux vaut s’y prendre tôt pour bénéficier d’un stage passerelle à la Toussaint.

 

Un cas particulier : l’EPS 

En 2nde, il est possible de choisir un enseignement d’exploration d’EPS (éducation physique et sportive) de 5h par semaine. Les élèves qui le souhaitent peuvent continuer le sport en 1ère de façon plus intensive. Aux 2h d’enseignement commun obligatoire prévues dans la semaine se rajoutent alors 4h complémentaires. Mais dans ce cas, ils ne peuvent choisir l’EPS comme option facultative. 

Il n'y a actuellement aucun contenu disponible.