Orientation

Dès la classe de cinquième et jusqu'en terminale, le parcours de découverte des métiers et des formations lui permet déjà d'établir un lien entre le travail en classe et son parcours de formation.

Parmi les changements apportés par la réforme du lycée : les enseignements d'exploration ont remplacé les enseignements de détermination en seconde, ce qui permet de découvrir les implications dans la vie professionnelle des enseignements suivis et de faire le lien avec les contenus disciplinaires et l'orientation.

 

Autre point : les troncs communs des séries générales et technologiques ainsi que la possibilité de former des classes réunissant des élèves de différentes séries, notamment en langues. Ce qui permet de changer de série plus facilement, de créer des passerelles.

 

Mais aussi la généralisation de l'accompagnement personnalisé. A raison de deux heures par semaine, les élèves peuvent ainsi bénéficier par petits groupes : de soutien scolaire, d'un approfondissement de notions ou d'une aide à l'orientation. Seul bémol, ces heures sont souvent centrées davantage sur le soutien scolaire.

 

Il est fondamental d'aller aux portes ouvertes avec son enfant car il doit savoir s'il se sent bien dans un établissement.

Il faut engager le dialogue le plus tôt possible dans l'année.

 

En troisième, la seconde générale apparaît toujours comme la voie la plus prestigieuse, mais il faut travailler sur les a priori : certains enfants sont plus faits pour la voie professionnelle. Le bac pro a changé, il se prépare en trois ans désormais et il offre des perspectives de poursuite d'étude.

Il faut y réfléchir, en discuter et s'interroger sur tel ou tel métier. Il ne faut pas oublier qu'on fera faire différents métiers dans sa vie, que les choix changent.

 

Dès la première, il faut s'informer sur les formations, certaines écoles prennent en compte les notes de cette année.

En terminale, il faut identifier les établissements de l'enseignement supérieur dès décembre.

En janvier, c'est le début des inscriptions et liste de vœux sur le site « admission-postbac.fr ».

Le dispositif reste complexe et on recommande aux familles de s'y intéresser dès que possible afin que leur enfant ne soit pas pris au dépourvu...

Non seulement, le classement mais également le nombre de vœux sont déterminants, n'hésitez pas à visiter le blog http://peepsup.over-blog.com.

En mars fin des inscriptions et à partir de juin les phases d'admission.

 

N'hésitez pas à aller sur le site www.onisep.fr pour vous renseigner.